Comment réussir son affiche !! | uP! formations
730
post-template-default,single,single-post,postid-730,single-format-standard,bridge-core-1.0.4,cookies-not-set,qode-social-login-1.0.1,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-20.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive
 

Comment réussir son affiche !!

Concevoir et réussir son affiche exige quelques règles de bases essentielles. Une bonne affiche doit être lisible et impactante. Les lecteurs disposent de quelques secondes pour comprendre le message véhiculé sur l’affiche publicitaire. Voici quelques points importants à prendre en compte avant de concevoir son visuel :

Aller à l’essentiel

Sur un visuel, le nom de la société ou de l’annonceur doit être clairement lisible. Le texte doit être court et suffisamment large pour être lu de loin. Le titre ne doit pas excéder plus de 7/8 mots, au risque de ne pas être lu par les consommateurs, qui n’en auront pas le temps. La police de caractère doit être large, de sorte que les mots puissent être lisibles à plus de  200 mètres. Pour qu’un titre d’affiche soit efficace, il faut qu’il soit court, percutant et écrit dans une police d’écriture large.

Le choix des couleurs et de l’épaisseur des lignes

Il est important d’augmenter l’épaisseur des lignes afin qu’elles apparaissent de loin. Les couleurs de l’affiche doivent être franches. Il est inutile de jouer sur des subtilités qui ne se verraient pas à plus de 200 mètres. En revanche, il est possible de jouer sur les contrastes des couleurs pour gagner en visibilité. Avant de finaliser une affiche publicitaire, il est conseillé de faire un test à plus de quatre mètres et voir si le message est lisible ou pas. Ce test ne doit pas excéder les cinq secondes, car c’est le temps dont disposent les automobilistes.

La zone critique

Cette zone est celle qui représente les 90% de toute la surface pouvant être lue. Cette zone doit être subtilement définie selon certains critères. Il faut savoir que les bords d’une affiche, les coins ou les angles sont des zones tronquées et non observées par l’œil. L’œil a tendance à capter les mots d’une affiche concentrés à l’intérieur de celle-ci. Il faut donc recentrer son message vers cette zone afin d’augmenter son audience. L’impact visuel en dépend.

La lisibilité des lettres

Les mots doivent être composés de lettres minuscules et majuscules afin de gagner en visibilité. Les lettres doivent être ni trop fines, au risques d’être invisibles, ni trop larges, au risque de ressembler à des taches noires. Il faut donc jouer sur différentes tailles de lettres, combiner des minuscules et des majuscules, pour capter l’attention des automobilistes.

Les couleurs et leur lisibilité

Le choix des couleurs et leur combinaison est crucial. Les couleurs primaires sont à privilégier, tout en faisant attention à la combinaison des couleurs complémentaires. Les couleurs verte et rouge sont moins visibles de loin combinées ensemble, que le jaune et le mauve par exemple. De même, deux couleurs de la même tonalité sont nettement moins visibles. Les couleurs trop vives sont à utiliser avec prudence, surtout lorsqu’il s’agit du logo de la société.

L’arrière-plan de l’affiche

Il est possible d’ajouter un arrière-plan sur l’affiche. Les images doivent être simples, claires et percutantes. L’arrière-plan doit être en adéquation avec le message. Un arrière-plan trop chargé va masquer la bonne lisibilité de l’affiche. Il faut donc le choisir le plus simple possible, afin de mettre en valeur le message ou le slogan.

 

Voici quelques exemples d’affiches respectant ces codes. Bonne création !!!

 

24805324f388b430d35ea304c72cf05b eaa98c9abd572b07973446cc0cee642a 6ec16f42c1b4472df899ece8042baa5f 5754fded6d42b262827438303c4614ce 91ac188e694c46ee956049534bc2499c 0845968a5113a45a30b6747e38742ee1

pas de commentaires

désolé, les commentaires sont fermés.