10 conseils pour réussir vos flyers ! | uP! formations
233
post-template-default,single,single-post,postid-233,single-format-standard,bridge-core-1.0.4,cookies-not-set,qode-social-login-1.0.1,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-20.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.1,vc_responsive
 

10 conseils pour réussir vos flyers !

Réaliser un flyer nécessite de respecter quelques règles fondamentales. Lors de la mise en page, il ne faut pas perdre de vue que le flyer doit être là pour vendre, donc vous devez soigner le message et l’offre. 

1 – Un message percutant

Vous devez définir le message que vous adressez à vos futurs clients afin qu’il reflète vos objectifs. Les règles de base sont la simplicité pour exprimer votre message. Privilégiez un texte simple et concis, synthétiser vos idées en rapport avec votre activité. Préférez un slogan qui soit facilement mémorisable (ex: Open bar de 19h à 21h !, Soirée Disco…), ou provocante (ex: Votre premier cours Gratuit, …), ou encore présenter de manière factuelle votre offre (ex: Devenez un Pro de la Photo, Recyclez vos cartouches d’encre…) ou tout simplement faire une offre irrésistible (ex: Cours d’anglais 5 000 FCFP de l’heure…). Le tout est d’attirer l’attention et donner envie au prospect d’en savoir plus. Il existe bien entendu des mots magiques comme : Facile, Gratuit, Offert, Seulement, Exceptionnel, Promotion, Comment faire pour, Vous…, Découvrez, Devenez, Ne perdez plus, Oubliez…

2 – Un design qui attire l’œil

Vous n’avez que quelques secondes pour convaincre votre prospect de lire votre offre. Il faut donc attirer l’œil avec des couleurs chatoyantes et originales, voire Flashy (le choix des couleurs peut dépendre de l’offre, car les couleurs criardes sont plus pour les jeunes, le noir fait “haut de gamme”…).

Il est également important de mettre une image sur son flyer… tout le monde sait qu’une image vaut mille mots. Par contre évitez de mettre une multitude de petites images, préférez une image très grande illustrative qui attire immédiatement l’œil. En effet une image ou un graphisme attire l’œil et fait passer immédiatement une émotion, ce qui vous permet d’avoir un support concret qui annoncera votre slogan.

Soignez avec beaucoup d’attention votre image, et n’hésitez pas à utiliser les sites d’images libres de droits comme www.fotolia.com/ et www.dreamstime.com pour trouver la bonne image qui va illustrer au mieux votre offre. Mais rappelez vous toujours que c’est l’image qui doit illustrer l’offre, et non pas l’inverse !

3 – Choisissez le bon format

Le format du flyer dépend de sa destination. Si c’est pour distribuer, privilégier le 10 x 21 cm, tout comme pour les offices de tourisme qui ont des supports pré-destinés ou encore les pare-brises sur les parkings. Pour déposer dans les commerces, le A5 est très approprié. Le grammage (épaisseur du papier) pour les flyers dépend également de sa destination et son mode de diffusion. Trop lourd, attention aux frais postaux en cas de mailing. «L’idéal se situe entre 135 et 250 g de façon à éviter le pliage fortuit qui pourrait l’abîmer». De plus, un grammage dans cette fourchette a une meilleure tenue, certes, mais également un meilleur rendu palpable et plus représentatif de votre sérieux et votre crédibilité commerciale.

4 – Organisez votre flyer

Les blocs de lecture permettent d’analyser et de lire plus rapidement les informations (bloc slogan, bloc coordonnées, bloc offre spéciale…). Pour cela il faut opter pour une mise en page avec des blocs de textes thématiques délimités par des couleurs ou des formes. Attention par contre à ne pas trop en faire, un flyer doit rester facile à lire, le graphisme est là pour soutenir le message, ce n’est pas une œuvre d’art (quoi que, parfois des flyers sont de véritables perles !) …

5 – Mettez en avant les bénéfices

Avant tout votre flyer doit répondre à ces questions : Qu’est-ce que c’est que ce flyer ? En quoi cette offre m’intéresse ? Pourquoi moi ? Qu’est-ce que cela va m’apporter ? En quoi ce flyer va m’aider ou résoudre un problème ? Quels bénéfices je vais en tirer ? Où est-ce ? Quand est-ce ?

Bien entendu vous devez parler bénéfices et non pas fonctions, ne pas dire “nous ou je”, mais “vous” et utiliser l’impératif… Il faut également faire des phrases très courtes (mais compréhensibles) pour réduire l’effort de lecture. Il faut également soigner la mise en page pour une lisibilité via une lecture de rapide de la page : puces, listes, points, paragraphes de couleur…

6 – Mettre en avant un témoignage

Il n’y a rien de plus fort qu’un témoignage de client satisfait, cela rassure et cela met en confiance. Un témoignage est encore plus fort s’il y a le nom et prénom de la personne, sa ville ou son adresse, ainsi que sa photo (mais sur un flyer ce n’est pas facile à intégrer!). De même si vous avez un résultat d’étude ou d’enquête n’hésitez pas à le mettre en avant (ex : 95% des clients ont constaté des effets immédiats dans les 2 semaines !).

7 – Utilisez le recto verso

L’offre, le prix, l’endroit, la date… doivent être mis spécialement en évidence pour une lecture rapide grâce à de la couleur, du gras… Par contre évitez les majuscules qui sont difficiles à lire, ou les polices trop graphiques qui peuvent être jolies mais qui au final sont pénibles à la lecture. Le plus important est le recto du flyer, c’est lui qui doit porter le message le plus important. D’ailleurs il n’est souvent pas nécessaire d’imprimer au verso. Néanmoins si votre offre est complexe (ex: ajouter plus d’arguments, un programme, des témoignages…) ou si vous souhaitez communiquer sur une deuxième offre (ex: une deuxième soirée thématique plus tard…), il est intéressant d’imprimer des deux côtés de son flyer.

8 – Rappelez-vous que trop d’informations tue l’information !

Il faut faire SIMPLE : une fois votre premier brouillon écrit, essayez de voir tout ce qui n’est pas essentiel et qui peut être supprimé. Il faut 1 police de caractères (2 maximum), et deux ou trois tailles ou styles de texte au plus. Pour la mise en page, alignez les textes pour une lecture optimale avec un sens de lecture qui part du plus important au détail (ex: thème de la soirée, contenu…) pour finir sur la date et le lieu qui sont moins important. Vous devez d’abord convaincre puis vendre.

9 – Faites relire votre flyer

Une erreur classique c’est de faire son flyer en ayant la tête dans le guidon : on oublie parfois des informations essentielles (lieu, prix…) à force de remodeler le design et le texte. Il faut donc faire relire le flyer par un œil extérieur (famille, amis, collègues…) afin d’être sûr que l’offre soit claire et compréhensible par tous. De même, il est essentiel de vérifier avant l’impression la date, le prix, l’adresse, le numéro de téléphone, site internet… ainsi que l’orthographe car une fois le flyer imprimé cela sera trop tard !

10 – Poussez à l’action vos prospects !

Faire une offre c’est bien, inciter ses clients à acheter, s’inscrire ou tout simplement venir c’est mieux ! Pour cela il faut ajouter une incitation à l’action : réduction spéciale en précommande, bon de réduction à présenter, offre spéciale pour les X premiers clients, cadeau, un ebook gratuit…

De même, il est extrêmement intéressant de relayer cette opération sur un site internet pour que le prospect dépose son e-mail. En effet, si au moment de votre opération le contact n’est pas prêt, si vous récupérez ses coordonnées vous pourrez le recontacter plus tard.

pas de commentaires

Publier un commentaire